readers



mercredi 16 octobre 2013

L’occlusion en prothèse adjointe partie2



Les déterminants de l’occlusion:

Les Déterminants postérieurs  articulaires.
Déterminants antérieurs dentaires.
 1.Les Déterminants postérieurs:
        - La Pente condylienne
- Angle de Bennet.
- Distance inter-condylienne.

  2. Les déterminants antérieurs:
         - Surplomb horizontal et vertical.
          - La trajectoire incisive. 

   
  
   l’occlusion en prothèse complète  en relation centrée     

des contacts stabilisants postérieurs, égaux de chaque côté, sans contact des dents antérieures.
-Le contact dentodentaire se fait selon l’engrènement fosse-cuspide et non sur les versants ce   qui produirait une instabilité et même un déplacement des bases.
-élimination de tout contact prématuré de façon à ce que l’occlusion en IM correspond à l’occlusion centrée.  
l’occlusion en prothèse complète  en latéralité :
      glissement doux et sans interférences occlusales lors des latérotrusions avec des contacts équilibrants du coté balançant.
         l’occlusion en prothèse complète  en propulsion :

    
- chercher à obtenir le plus de dents antérieures en contact simultané et des contacts bilatéraux postérieurs d’égales puissances.
- Un contact  tripodique incisif et bilatéral postérieur est suffisant .Il peut être obtenu en inclinant la face occlusale de la deuxième molaire inf,sur laquelle vient glisser l'angle disto-occlusal de la première molaire sup. 
    





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

rank

Check Page Rank of your Web site pages instantly:

This page rank checking tool is powered by Page Rank Checker service